L’actualité des formations

Comment se reconvertir dans le vin ?

La France est le deuxième pays producteur mondial de vin, avec pas moins de 4,2 milliards de litres  de vin produits en 2019. La filière bénéficie d’un réel engouement et présente de nombreuses opportunités professionnelles. Vous souhaitez vous reconvertir dans le vin ? Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le sujet ! 

Le choix de votre formation pour votre reconversion dans le vin

Afin de travailler dans le domaine du vin, vous allez avant toute chose devoir vous former. Pour cela, vous avez accès à un large panel de parcours à même de vous aider à atteindre vos objectifs. Il est alors important de prendre le temps de penser votre projet de reconversion en amont afin de déterminer vos objectifs. Les métiers du vin sont en effet variés et les parcours vont différer selon si vous souhaitez suivre une formation pour devenir sommelier, commercial en vin, œnologue…

Vous devez pour cela vous informer quant aux différents métiers du vin notamment sur leurs caractéristiques, leurs missions, leurs modalités d’accès… Une fois votre projet défini, vous pouvez alors rechercher la formation la plus adaptée, que ce soit un BTS ou un Bac+5. Pour cela, renseignez-vous sur le programme, l’école, les certifications, les stages ou la possibilité d’alternance… 

Les métiers du vin les plus plébiscités

Comme nous avons pu le voir précédemment, l’univers du vin offre de nombreuses opportunités professionnelles grâce à un large spectre de métiers. Nous vous proposons de découvrir les 3 métiers les plus prisés dans le domaine. 

L’œnologue 

L’œnologue est un expert des sciences du vin. Il possède ainsi de solides compétences techniques mais aussi scientifiques qui lui permettent de conseiller aussi bien les producteurs que les vendeurs ou les acheteurs. Il peut parfois également être amené à participer au processus de fabrication.

Un œnologue peut mener ses missions au sein des vignobles, des entreprises, des centres de recherche ou encore des laboratoires. Il est à noter que, par son expertise, il est amené à effectuer de nombreux déplacements parfois même à l’international.

L’œnologue possède de nombreuses compétences, parmi lesquelles nous pouvons citer : 

  • ses connaissances en vin ;
  • son odorat et son palais ;
  • sa pédagogie ;
  • sa rigueur ;
  • son sens relationnel nécessaire pour un travail en équipe.  

Le sommelier

Le sommelier est également un expert en vin. Son profil se rapproche de l’œnologue mais à la différence de celui-ci, il va évoluer en contact direct avec les clients. C’est en effet le sommelier qui est en charge de tout ce qui touche au vin au sein d’établissements comme des restaurants gastronomiques. 

Ses connaissances lui permettent de maîtriser les vins (noms, années, etc.), de savoir quel type de verre utiliser ou encore de conseiller les clients ainsi que le chef de cuisine.

Ses compétences sont là encore nombreuses, comme notamment : 

  • son odorat et son palais ;
  • son relationnel ;
  • sa présentation ;
  • ses talents de négociateurs (il est l’interlocuteur entre les producteurs et le restaurant) ;
  • sa maîtrise de l’anglais.

Le commercial en vin

Le commercial en vin exerce pour de grandes entreprises ou des grossistes en vin. Il effectue pour cela un travail de prospection, présente les produits, négocie les tarifs, signe des contrats…

Il possède ainsi les mêmes compétences qu’un commercial traditionnel (comme la maîtrise de l’anglais, une fibre commerciale affirmée, une grande écoute, des talents de négociation et de persuasion…) mais avec en plus des connaissances approfondies dans le domaine du vin

LEAVE A COMMENT