Les BTS Immobiliers

BTS notariat, le dernier pas pour devenir notaire

Les tâches des notaires sont assez pesantes. Profession relativement rare mais très sollicitée dans les procédures d’échange et de transaction impliquant directement ou indirectement la justice, le notaire a le plus souvent besoin d’un assistant disposant des connaissances dans le domaine. Les titulaires du BTS notariat sont formés pour évoluer dans les offices notariaux pour assister les notaires dans leurs tâches.

La mission d’un titulaire de BTS Notariat

Chargé d’assister le notaire dans ses tâches, le titulaire du BTS notariat se charge de la rédaction des actes simples, s’occupe des formalités, se charge de la négociation des biens à vendre ou à louer et suit les différents dossiers dont l’office est en charge. Travaillant souvent de façon autonome, l’ensemble de ses travaux demandent l’approbation d’un notaire.

Le contenu de la formation

Le BTS Notariat comme tous les autres BTS est obtenu après deux années d’études après le bac. C’est un diplôme d’Etat qui se prépare sur le plan national, très tourné vers le monde professionnel. La formation accorde une place de choix à la pratique en plus de l’acquisition d’une base théorique solide. 12 mois de stage complètent les enseignements théoriques, mais les étudiants ont également la possibilité de faire une partie ou l’intégralité du cursus en alternance. Les matières enseignées tournent autour de la culture générale, du droit (général et notarial), l’économie, le management, les techniques notariales, etc.

Quels débouchés après la formation ?

Les lauréats du BTS Notariat sont destinés à travailler dans les offices notariaux comme assistant dans l’élaboration des documents techniques et la négociation des transactions des biens.  Comme les BTS immobiliers dans leur ensemble, il permet aussi de travailler en collaboration avec les agences immobilières pour l’élaboration des formalités de transactions immobilières.

A côté, des perspectives professionnelles, les titulaires du BTS Notariat peuvent poursuivre les  études en intégrant un cursus bac+3 (licence pro, bachelor en droit), une école de commerce ou encore l’école de notariat pour devenir clerc de notaire.