Les BTS Agriculture - Agroalimentaire - Paysage

Le BTS AP – Aménagements Paysagers

Le métier du titulaire du BTS tourne autour de l’analyse, la réalisation et la gestion des projets d’aménagements paysagers. Outre la réalisation de plans, c’est lui qui fait le choix des matériaux et les équipements utilisés, organise les travaux, fait les devis, sans oublier le suivi et l’encadrement des chantiers et la gestion du volet administratif et financier des projets.

Quelques matières enseignées lors du BTS AP

La formation qui a connu quelques reformes lors de la rentrée 2013 propose désormais des enseignements généraux, techniques et scientifiques. Deux modules optionnels s’offrent aux étudiants, il s’agit de l’option Planification, gestion et maîtrise d’œuvre d’aménagements paysagers ou l’option Pratiques plastiques et communication appliquées à un aménagement paysager. Le parcours prévoit plusieurs semaines de stage en entreprise et peut être effectué en alternance.

Au niveau des matières enseignées, il y a, entre autres :

  • Documentation ;
  • Mathématiques ;
  • Histoire et géographie ;
  • Education socioculturelle ;
  • Education physique et sportive ;
  • Sciences économiques, sociales et de gestion ;
  • Sciences et techniques des équipements – agroéquipements ;
  • Agronomie ;
  • Aménagement / aménagement paysager…

Que faire après l’obtention du diplôme ?

Comme après l’obtention de tous les bts agriculture – agroalimentaire – paysage, le titulaire du diplôme a deux options après la validation du cursus : l’insertion professionnelle ou la poursuite des études.

S’ils choisissent directement la première option, les lauréats de la formation peuvent être employés dans des entreprises du paysage, au sein des bureaux d’études ou des collectivités territoriales. Les postes accessibles sont :

  • Concepteur de paysage ;
  • Conducteur de travaux ;
  • Paysagiste ;
  • Responsable de chantier ;
  • responsable paysagers…

A l’opposé, la poursuite des études mène à plusieurs possibilités, dont la validation d’un autre BTSA en une année ou d’un certificat de spécialisation (CS) agricole. Les écoles d’ingénieurs reçoivent  aussi les titulaires du diplômé en admissions parallèles ou après une classe prépa d’une année post-bac+2 (ATS)…